Coopération Interparlementaire

Groupe des Parlements des îles du Pacifique

En mars 2013, le Groupe des Parlementaires Polynésiens (GPP) est créé à l’occasion d’une conférence organisée en Polynésie française autour du thème « rôle des parlements ».
Les objectifs des 6 parlements signataires de la charte constitutive de ce groupe (Samoa américaines, îles Cook, Niue, Tonga, Tuvalu et Polynésie française) et des deux membres observateurs (Wallis-et-Futuna et Iles de Pâques) sont alors de promouvoir l’identité, la culture et la langue polynésienne, de contribuer à une meilleure connaissance du fonctionnement des institutions représentatives, de promouvoir le rôle des femmes dans les institutions polynésiennes et de débattre de questions d’intérêt commun.

En septembre 2019, la composition du GPP s’élargit aux pays membres du Polynesian Leaders Group (PLG) et du Forum des Îles du Pacifique (FIP).
Le GPP change de dénomination pour s’intituler Groupe des parlements des îles du Pacifique (GPIP).

A l’occasion d’une conférence sur l’économie bleue durable, les statuts du GPIP sont adoptés le 10 septembre 2019 par 15 présidents ou représentants de parlements de Fidji, Hawaii, Iles de Pâques, Iles Cook, Niue, Nouvelle-calédonie, Nouvelle-zélande, Palau, Polynésie française, Samoa, Samoa américaines, Tokelau, Tonga, Vanuatu et Wallis-et-Futuna.

Statuts du Groupe des Parlements des Îles du Pacifique

Document Acrobat

Événements

L'économie bleue durable

Photos

15 PHOTOS