Rencontre protocolaire avec une délégation de la commission des lois du Sénat

Consulté 356 fois
Rencontre protocolaire avec une délégation de la commission des lois du Sénat

M. Antony GEROS, président de l’assemblée de la Polynésie française, et les membres du Bureau de l’institution, ont accueilli une délégation de la commission des lois du Sénat conduite par son président M. François-Noël BUFFET, sénateur du Rhône, et composée de M. Hervé MARSEILLE, sénateur des Hauts-de-Seine et président du groupe Union centriste, M. Jérôme DURAIN, sénateur de la Saône-et-Loire, M. Guy BENARROCHE, sénateur des Bouches-du-Rhône, Mme Nadine BELLUROT, sénatrice de l’Indre, Mme Lana TETUANUI, sénatrice de Polynésie française, M. Teva ROHFRITSCH, sénateur de Polynésie française et M. Romain GODET, conseiller et chef du service de la commission des lois, en déplacement dans le cadre d’une mission d’information sur la situation institutionnelle et administrative et sur la justice en Polynésie française.

Dans le cadre de la rencontre protocolaire qui s'est déroulée avec le président de l'assemblée, ils ont pu échanger sur l’historique institutionnelle de la Polynésie française depuis les années 2004 et l’alternance politique jusqu’aux résultats électoraux des législatives 2022 et territoriales 2023. Les problématiques institutionnelles et économiques de la Polynésie telles que la cherté de la vie, la santé publique et la décolonisation ont également été abordées. Le dossier institutionnel de kanaky a également été brièvement évoqué.

Avec les membres du Bureau de l’assemblée, la délégation sénatoriale a discuté du fonctionnement de l’Assemblée et de ses commissions législatives, du découpage électoral et de la représentativité des archipels au sein de l’institution ainsi que de l’épineuse question de la politique foncière en Polynésie française.

Cette rencontre a également été l’occasion pour les élus de l’assemblée présents, tous représentants des 5 archipels, d’insister auprès des parlementaires sur la spécificité et la diversité des problématiques polynésiennes en raison de l’éloignement géographique du Pays et de l’éparpillement de ses îles sur un territoire aussi vaste que l’Europe.

Les sénateurs ont enfin eu le plaisir de découvrir l’hémicycle de l’institution à l’issue des discussions.

7 PHOTOS