Trois projets de textes étudiés par la commission de l’économie

Consulté 398 fois
Trois projets de textes étudiés par la commission de l’économie

Le jeudi 8 septembre 2022, les membres de la commission de l’économie, des finances, du budget et de la fonction publique étaient réunis sous la présidence de M. Antonio PEREZ afin d’examiner les trois projets de textes inscrits à l’ordre du jour.

Les élus ont d’abord étudié le projet de délibération portant approbation du compte financier de l’exercice 2021 de l’Institut de la statistique de la Polynésie française et affectation de son résultat. Ce texte a été présenté au nom de la commission par MM. Antonio PEREZ et Luc FAATAU, et a été défendu par M. Nicolas PRUD’HOMME, directeur de l’Institut de la statistique de la Polynésie française (ISPF).

Puis, les élus ont étudié le projet de délibération portant modification de la délibération n° 96-137 APF du 21 novembre 1996 modifiée, portant organisation des gardes et astreintes du cadre d’emplois des praticiens hospitaliers de la fonction publique de la Polynésie française. Ce texte a été présenté au nom de la commission par Mmes Béatrice LUCAS et Tepuaraurii TERIITAHI, et a été défendu par Mme Charlotte TERAIARUE, conseillère technique auprès de la ministre de l'éducation et de la modernisation de l’Administration, en charge du numérique, Mme Nathalie TCHUNG KOUN TAI, juriste à la Direction générale des ressources humaines (DGRH), Mme Virginie DUCASSE, directrice des ressources humaines de la qualité de vie et du bien-être au travail au Centre hospitalier de la Polynésie française (CHPf) et Mme Christelle MORENO, chef du pôle des affaires médicales au CHPF.

Enfin, les élus ont étudié le projet de délibération portant modification des grilles indiciaires des premiers grades des cadres d’emplois de catégorie D. Ce texte a été présenté au nom de la commission par M. Luc FAATAU et Mme Béatrice LUCAS, et a été défendu par Mme Charlotte TERAIARUE, conseillère technique auprès de la ministre de l'éducation et de la modernisation de l’Administration, en charge du numérique et Mme Nathalie TCHUNG KOUN TAI, juriste à la Direction générale des ressources humaines (DGRH).

4 PHOTOS