Réunion du Réseau des femmes parlementaires de l'Assemblée parlementaire de la francophonie

Consulté 4471 fois
Réunion du Réseau des femmes parlementaires de l'Assemblée parlementaire de la francophonie

Mesdames Moihara TUPANA, Minarii GALENON et Vaitea LEGAYIC, représentantes et membres de la section polynésienne de l’Assemblée parlementaire de la francophonie (APF) ont participé le mardi 6 octobre 2020 à 2h30 (14h30 heure de Paris), en visioconférence, à la réunion du réseau des femmes parlementaires de l’APF présidée par Mme Maryse GAUDREAULT, Députée du Quebec. Les représentantes étaient assistées, lors de cette réunion, par Mme Jeanne SANTINI, secrétaire général de l’assemblée et secrétaire administrative de la section.

Créé en 2002, le Réseau des femmes parlementaires vise à promouvoir une meilleure participation des femmes à la vie politique, économique, sociale et culturelle et ce, tant au niveau national que dans l’ensemble de l’espace francophone.

Plusieurs points étaient inscrits à l’ordre du jour de cette réunion qui a vu la participation d’une trentaine de femmes parlementaires issues de pays et de régions différents. Les élues participantes ont ainsi eu l’occasion d’échanger sur les projets et les actions de l’Alliance pour l’éducation au travers du monde, les séminaires parlementaires à venir et l’avancée des projets de rapports susceptibles d’être présentés par le réseau des femmes à l’occasion de la prochaine session plénière de l’APF qui devrait se tenir à Rabat, au Maroc, au mois de janvier prochain.

S’agissant des actions de l’Alliance pour l’éducation, suite à l’intervention de la présidente du réseau, Madame GAUDREAULT, faisant état des difficultés rencontrées par les femmes et les filles en cette période de pandémie, Mme TUPANA a souligné l’importance des actions mises en œuvre par les parlements, l’APF et par le Réseau des femmes en matière d’accès à l’éducation pour les femmes et les filles de ce monde.

Parmi les projets de rapports présentés lors de cette réunion, trois ont attiré l’attention des élues polynésiennes.

C’est ainsi que sur le projet de rapport relatif à la mise en place d’une politique de lutte contre les violences faites aux femmes dans les parlements, Mme GALENON a indiqué la volonté des élus de la section polynésienne d’intégrer le groupe de travail constitué autour de cette problématique.

S’agissant du projet de rapport sur la contribution des femmes à la lutte contre la pandémie de la covid-19, Mme TUPANA a quant à elle tenu à partager son expérience personnelle en matière de gestion de la pandémie au sein de la cellule de crise mise en place par le Pays et l’Etat en Polynésie française. Elle a, lors de son intervention, rendu un hommage appuyé à toutes les femmes qui ont œuvré et continuent à œuvrer au sein des administrations, des associations, des confessions religieuses ou des quartiers pour faire face à la pandémie et à ses conséquences sanitaires et sociales.

La présentation du projet de rapport sur la cyber violence envers les femmes et les enfants a également conduit Mme GALENON à rappeler à ses collègues sa proposition de mise en place d’une charte internationale sur la protection de l’Homme contre les fake news faite à l’occasion de réunion de la commission de l’éducation, de la communication et des affaires culturelles de l’APF du 9 juillet dernier.

À l’issue de cette réunion, la présidente du réseau des femmes a indiqué à ses collègues combien elle regrettait le report de toutes les rencontres et séminaires parlementaires en présentiel tout en saluant la capacité des instances francophones internationales à surmonter les difficultés liées à la pandémie mondiale et en affirmant que les femmes francophones, grâce à leur détermination, dépasseraient toutes ces contraintes. Mme GAUDREAULT a également fait l’annonce d’une rencontre entre le réseau des femmes et la commission des affaires politiques de l’APF l’année prochaine en Nouvelle-Calédonie, en ajoutant que la Polynésie française aurait vraisemblablement l’honneur d’accueillir, en 2021, la réunion du bureau de l’APF.

2 PHOTOS