Le président de l’assemblée de la Polynésie française reçoit le sénateur hawaïen J. Kalani English.

Consulté 4200 fois
Le président de l’assemblée de la Polynésie française reçoit le sénateur hawaïen J. Kalani English.

Le président de l’assemblée de la Polynésie française reçoit le sénateur hawaïen J. Kalani English.

Monsieur J. Kalani ENGLISH, sénateur de l’État de Hawaii, également vice-président du comité sénatorial du travail et membre du comité des transports, de l'énergie et des affaires hawaïennes, a été reçu aujourd’hui, mercredi 5 septembre 2018, par le président Gaston TONG SANG.

Kalani ENGLISH siège au Sénat depuis 1999 et connaît très bien la Polynésie pour y être venu à de très nombreuses reprises durant les 20 dernières années. Très au fait des problématiques politiques, culturelles et identitaires des îles du triangle Polynésien, le sénateur hawaïen avait été reçu pour la dernière fois à l’assemblée de la Polynésie française en septembre 2015.

Cette rencontre, qui s’est déroulée dans une ambiance conviviale et fraternelle, a été l’occasion pour le sénateur Kalani ENGLISH d’évoquer la participation du Sénat de Hawaii en tant que Parlement ressource au programme du PNUD dont l’objectif principal est de développer des partages d’expériences et d’apporter un appui aux parlements de 15 Etats du Pacifique parmi lesquels figurent le Vanuatu, Palau, les Etats fédérés de Micronésie, Nauru ou encore les îles Cook et Niue.

Le sénateur a également tenu à transmettre au président de l’assemblée une invitation à intégrer l’APIL - Association of Pacific Island Legislatures qui permet à ses membres, parmi lesquels figure l’Etat d’Hawaii, de travailler ensemble sur des sujets d’intérêt commun.

Cet entretien a également permis à M. ENGLISH d’informer M. TONG SANG sur la tenue de plusieurs événements importants courant juin 2020 à Hawaii, notamment le 13ème festival des arts du Pacifique, la réunion de l’APIL ainsi que le forum des leaders du Pacifique.

M. ENGLISH et M. TONG SANG, également maire de Bora Bora, ont enfin évoqué l’opportunité pour la commune de Bora Bora de procéder à un jumelage avec une commune de Hawaii ainsi que la possibilité pour l’assemblée de la Polynésie française de jumeler avec le Sénat de Hawaii. Les bureaux des deux assemblées respectives seront ainsi saisis à cette fin.

Les deux hommes se sont quittés en s’invitant mutuellement à renouveler ce type d’échanges constructifs qui participent à entretenir les relations étroites et de confiance qui lient les deux institutions polynésiennes.