La première vice présidente de l’assemblée de la Polynésie française participe à la remise des attestations aux stagiaires du projet « MA’A HOTU »

Consulté 8140 fois
La première vice présidente de l’assemblée de la Polynésie française participe à la remise des attestations aux stagiaires du projet « MA’A HOTU »

Mme Sylvana PUHETINI, première vice-présidente de l’assemblée de la Polynésie française s’est rendue, ce jeudi 17 décembre 2020, sur le site agricole de Afaahiti afin de procéder à la remise des attestations de formation du projet « Ma’a hotu » à l’attention de jeunes majeurs en recherche emploi aux côtés de M. Tearii ALPHA, Vice-Président, Ministre de l'agriculture, de l'économie bleue et du domaine, en charge de la recherche et maire de Teva i Uta, Mme Isabelle SACHET, Ministre de la famille, des affaires sociales, de la condition féminine en charge de la lutte contre l'exclusion, Mme Saindy HIRIGA, adjointe au maire Taiarapu-Est, M. Teiva MANUTAHI, responsable de la délégation pour la prévention de la délinquance de la jeunesse, M. Maxime Renard, représentant du service pénitentiaire d’insertion et de probation et Mme Namatareva TAHUTINI, présidente de l’association Tamarii Nuutania.

Ce projet, mis en place par l’association Tamarii Nuutania, a permis à 35 jeunes de Taiarapu-Est et de Teva i uta en recherche d’emploi, dont cinq détenus bénéficiant d’un aménagement de peine sous le régime du placement à l’extérieur, de bénéficier d’une formation dédiée à l’agriculture biologique et d’une initiation aux techniques apicoles sur une durée de douze semaines.

C’est ainsi que les officiels ont été invités à visiter le site de Afaahiti, sur lequel ils ont pu découvrir une exploitation agricole foisonnant de légumes et de fruits bio, résultat d’un dur labeur. Les participants ont ainsi obtenu une attestation individuelle de formation en agriculture ainsi qu’une attestation d’initiation aux techniques apicoles, certifiant de leur assiduité et de leur motivation mais aussi et surtout des compétences acquises.

L’association Tamarii Nuutania espère développer ces formations en les étendant à d’autres secteurs d’activité, comme l’artisanat ou l’horticulture et ainsi permettre à des personnes souvent marginalisées, de se professionnaliser et de se réinsérer dans la société. 

La première vice-présidente s’est dite impressionnée par le travail effectué, notamment sur le site de Afaahiti qui était jonché d’herbes hautes. Les stagiaires ont fait de cette terre un véritable site agricole riche et abondant. Mme PUHETINI les a félicité pour le travail accompli et les a encouragé à poursuivre dans cette voie.

12 PHOTOS