Hommage à Yasmina DEGAGE

Consulté 1415 fois
Hommage à Yasmina DEGAGE

Le président de l’assemblée de la Polynésie française, M. Gaston TONG SANG, a appris ce matin avec peine le décès de Mme Yasmina DEGAGE épouse TEURU, survenu la nuit dernière à l’aube de ses 63 ans. Yasmina était, jusqu’à son départ en retraite en 2017 agent de l’assemblée de la Polynésie française.

Recrutée en juillet 1982 par ordre de service afin de préparer et transmettre au service des archives les très anciens dossiers de l’assemblée territoriale sous la présidence de M. Jacques TEUIRA, elle est recrutée en CDI le 1er juillet 1983 en tant que secrétaire auprès du secrétariat général de l’assemblée territoriale, puis en tant qu’adjoint administratif afin d’exercer les fonctions de secrétaire dactylographe.

Secrétaire en charge de la transcription des interventions en langue tahitienne lors des séances, elle fut également en charge du stock et commandes du matériel nécessaire au bon fonctionnement de l’institution.

En juillet 2001, elle fut secrétaire de direction puis chef du secrétariat particulier de Mme Lucette TAERO, présidente de l’assemblée de la Polynésie française.

Elle occupa également la fonction de responsable du bureau des transports au service de l’accueil, de la sécurité et du transport à compter de février 2005, puis devint responsable du service du transport et de la sécurité jusqu’en 2013.

Yasmina acheva sa longue carrière à l’assemblée en tant que responsable de la prévention des risques professionnels.

Consciencieuse, efficace, réactive, disponible et ponctuelle, elle était une chef d’équipe rigoureuse et respectée de ses pairs.

Engagée au sein de sa communauté paroissiale, elle laisse le souvenir d’une femme généreuse au caractère bien trempé et d’une amie au grand cœur dont les rires résonneront pour toujours dans les souvenirs de ceux qu’elle a tant aimés.

À son époux, à ses enfants et ses petits enfants, le président de l’assemblée adresse, en son nom personnel, au nom de l’ensemble des représentants et du personnel de l’institution bouleversé par cette disparition, ses condoléances attristées et ses pensées les plus sincères.