Près de 1000 citoyens réunis à l'assemblée à l'occasion de la première édition de la Nuit du droit en Polynésie

Consulté 9665 fois
Près de 1000 citoyens réunis à l'assemblée à l'occasion de la première édition de la Nuit du droit en Polynésie

Hier, jeudi 4 octobre 2018, s'est tenue à l'assemblée, puis au Palais de justice de Papeete, la première édition de la Nuit du droit en Polynésie française. Cet évènement inédit a rassemblé, dans les locaux de la troisième institution du Pays, près de 1000 personnes, dont la moitié a ensuite participé à la deuxième partie de soirée au Palais de justice.

Initiée par le Conseil constitutionnel, La Nuit du droit a été organisée pour la première fois à Paris le 4 octobre 2017. Pour sa seconde édition, cette soirée dédiée au droit a été étendue aux collectivités d’outre-mer. En Polynésie française, cette manifestation a été organisée par le Président Édouard FRITCH et son gouvernement, en partenariat avec l’assemblée de la Polynésie française, la Cour d’appel de Papeete, la Gendarmerie nationale et la Direction de la sécurité publique en Polynésie, l’Université de la Polynésie française, le Conseil économique, social et culturel de la Polynésie française, et l’Ordre des avocats.

Plusieurs simulations de réunions officielles se sont déroulées en début de soirée à l'assemblée de la Polynésie française.

Le fare pote'e de l'institution a ainsi été le théâtre d'une réunion du conseil des ministres simulée dont la présidente n'était autre que Hinarere TAPUTU, et les membres, de simples citoyens ou des personnalités bien connues du public.

Deux simulations de réunions de commissions législatives se sont ensuite tenues dans les salles Sonia AGNIERAY-THUNOT et John French TEARIKI. Présidées par Naea BENNETT et Maheata BANNER, ces deux commissions ont permis à leurs membres, élus éphémères, de procéder à l'examen préalable des deux textes placés sous les thèmes de la place des produits locaux dans les cantines scolaires et de l'institutionalisation de la journée polynésienne du pareu.

À l'issue des travaux en commission, le ministre de l'économie verte, Tearii ALPHA, a offert à l'ensemble des convives un buffet fort apprécié composé exclusivement de mets et de produits locaux.

Après s'être restauré, le public a été invité à assister à une simulation de séance plénière présidée par l'humoriste et comédien, Papa Tihota, qui avait face à lui une assemblée composée de 56 personnes qui, le temps d'une soirée, ont accepté de jouer le rôle de représentant à l'assemblée. Pour cette occasion, le CESC a lui aussi participé à l’événement en présentant deux rapports fictifs au cours de la séance.

En tout, ce sont près de 80 personnes, citoyens, étudiants, chanteurs, comédiens, ou même journalistes, qui ont accepté de mettre en scène les travaux du conseil des ministres et de l'assemblée.

La soirée s'est poursuivie au Palais de justice avec la reconstitution d'une scène de crime et la simulation d'un procès pénal.

Un jeu concours était également organisé à l'occasion de cet événement. Me LEHARTEL, huissier de justice à Papeete, a procédé gracieusement au tirage au sort du vainqueur parmi les 677 bulletins retrouvés dans l'urne mise à la disposition du public. L'heureuse gagnante, Mme Poenui GANIVET, s'est vue remettre ce matin un billet d'avion offert par Air Tahiti Nui, qui lui permettra de se rendre à Paris, en compagnie des parlementaires polynésiens, pour visiter le Conseil constitutionnel, le Sénat et l'Assemblée nationale.

72 PHOTOS