L’assemblée de la Polynésie française organise la réunion technique du Groupe des parlements des îles du Pacifique les 5 et 6 octobre 2022

Consulté 348 fois
L’assemblée de la Polynésie française organise la réunion technique du Groupe des parlements des îles du Pacifique les 5 et 6 octobre 2022

L'assemblée de la Polynésie française organisera les 5 et 6 octobre 2022, la réunion technique du Groupe des Parlements des Îles du Pacifique (GPIP), à laquelle participera une vingtaine d’élus et d’agents des parlements de Rapa Nui, des Îles Cook, de Nouvelle Calédonie, de Nouvelle Zélande, de Palau, des Iles Salomon, de Tonga et de Wallis et Futuna.

Cet événement, organisé avec le concours du Fonds Pacifique et du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), a pour objectif de permettre aux parlements membres du GPIP de faire le point sur la mise en œuvre des engagements de la Déclaration de Taraho’i – Pacte pour l’économie bleue durable pris à l’occasion de la Conférence du GPIP qui s’est tenue en septembre 2019 à Papeete.

Pour rappel, cette Conférence avait réuni les présidents et représentants de 15 chambres parlementaires du Pacifique et avait permis la création du GPIP dans le but de favoriser les relations interparlementaires et la coopération entre les parlements des Iles du Pacifique. Les élus avaient également échangé et débattu autour des thèmes « la résilience du l’océan Pacifique » et « la pêche, secteur clé de l’économie bleue durable » et avaient adopté par consensus la Déclaration de Taraho’i – Pacte pour l’économie bleue durable appelant les parlements membres du GPIP à mettre en œuvre 16 engagements (Cf. déclaration jointe). 

Conformément aux statuts du GPIP, les présidents des parlements présents s’étaient mis d’accord sur l’organisation d’une réunion technique dans les 6 à 12 mois à Papeete ; mais en raison de la pandémie mondiale de COVID-19, celle-ci n’avait pas pu se tenir avant octobre 2022. 

Les travaux de la réunion technique s’articuleront autour de 5 thèmes : le plastique, le traitement des déchets, la valorisation des ressources, la gestion des espaces de pêche et la pêche illégale et les transports décarbonés. Des ateliers de formation seront également proposés par le PNUD afin de soutenir les actions des parlements dans la poursuite des leurs objectifs.

En illustration des travaux de la réunion technique, des visites sur le terrain seront également proposées aux délégations du Pacifique, à Taiarapu Ouest ainsi qu’à Moorea.